Qu’est-ce que l’amour ?

  • Dévotion, passion, adhésion, adoration, culte…
  • Affection, tendresse, attachement, penchant…

On  voit bien que les réponses vont du plus au moins !

En grec, 4 mots pour « amour » :

  • Philia : notion proche de l’amitié en temps que forte estime entre deux personnes de statuts sociaux proches ; on s’unit pour le bien de l’autre sans rien attendre en retour, mais l’autre est choisi
  • Eros : attirance sexuelle, désir
  • Agapé : amour du prochain (de l’autre, quel qu’il soit)- spontanéité, réelle empathie pour les autres, inconnus ou intimes
  • Stergé : affection, amour d’un  parent pour son enfant

Aimer ?

Depuis quelques temps, j’ai en tête une question persistante : POURQUOI  AIMONS-NOUS  DIEU ?

Dans mon étude biblique personnelle, je suis arrivée à Noé et, je crois bien que c’est là que la question est apparue !

Ensuite, une "pensée du jour" que je voulais méditer me renvoie à Job qui, lui, me renvoie ma question.

Avec Dieu, pas de hasard ! J’ai donc décidé de m’atteler à la tâche.

 

Pourquoi j’aime Dieu ?

  • Pourquoi =  cause, raison, motif, dans quelle intention… mais aussi : pour quelle(s) chose(s)

JOB :

 Il était riche, heureux, droit et intègre et il aimait Dieu qu’il plaçait au centre de sa vie, à la première place. Facile d’aimer Dieu dans ces conditions !

Lorsqu’il perd TOUT (richesses, enfants, santé, amis…), il demeure intact dans son amour pour Dieu !

JOB AIME DIEU POUR DIEU

 

     Pour nous chrétiens, DIEU EST AMOUR et il nous le révèle (dévoile, montre) par (à travers) JC ; JÉSUS CHRIST EST L’AMOUR RÉVÉLÉ DE DIEU. Cet amour qui va jusqu’à la  mort pour sauver l’autre. Amour total, entier, sans limites

     Chacun de nous bénéficie de cet  amour inconditionnel, et, nous,  nous avons l’amour partagé = l’amour du prochain : je vois dans l’autre l’amour de Dieu pour lui mais aussi pour moi ! Dieu aime l’autre comme il m’aime moi. L’autre est aussi aimable pour Dieu que je le suis moi.

 Dans ces conditions, il ne peut y avoir ni concurrence, ni rivalité, ni opposition, ni envie, ni jalousie, ni supériorité/infériorité….puisque je ne me sens pas lésé, floué, trompé…. Dans  l’autre (dans ses yeux) je vois son créateur et mon créateur, son père et mon père, celui qui nous aime également et totalement ;

Lorsque nous arrivons à cette vision, nous ne pouvons qu’aimer ;

Lorsque cet autre se met à prendre un chemin qui le mènera à la souffrance, nous ne pouvons que souffrir et craindre  pour lui et vouloir l’aider à revenir ;

Lorsque cet autre a mal, nous ne pouvons que compatir et désirer le soulager…..

 Mais JAMAIS nous ne condamnons, ni ne méprisons, ni ne nous moquons, ni n’exultons, ni ne nous réjouissons… car, alors,  nous ferions toutes ces choses «au souffle, à la parcelle » de Dieu qui est en l’autre !

 

Amour/charité :

Amour conscient partant de la connaissance de soi et de la re-connaissance de soi en autrui  (je me vois dans l’autre);

 Il découle de la connaissance de Dieu : plus je connais (j’approche, je communie avec) Dieu, plus  je vois dans  TOUT autre « son image et sa ressemblance », son souffle déposé en lui comme en moi, son bien, sa propriété.

Pour arriver à ce stade d’amour, il FAUT, il est INDISPENSABLE  de connaître Dieu : c’est ainsi que l’on connaitra son amour pour CHACUN.

Pour connaître Dieu, je ne connais pas beaucoup de moyens : Sa Parole (la bible) et communiquer (dire à – parler à –entendre – écouter) avec Lui - pas un monologue mais une vraie communication qui exige interlocuteur ET récepteur.

Alors ? Pourquoi aimons-nous Dieu ? Qu’est-ce qui nous motive ?

-       La peur ? 

  • de sa toute puissance ?
  •  de ses punitions (châtiments) ?
  •  d’être abandonné par lui ?
  • de l’enfer (châtiment suprême) ?....

-       L’intérêt ?

  • obtenir une vie meilleure ?
  •  une santé florissante ?
  •  la réussite de nos entreprises ?
  • La guérison du corps et de l’âme ?
  • La richesse ?....

Peut-être un peu de tout ça ? Et, aussi, un peu d’autre chose :

-    comme ça ;

-    parce qu’on Le ressent comme notre père ;

-    parce que son amour nous enveloppe de douceur  et qu’il nous fait tant de bien ;

-    parce qu’avec Lui, on n’a plus peur, plus mal ;

-    parce qu’Il met dans notre cœur cette INTRADUISIBLE espérance de nous retrouver      auprès de Lui dans notre ESSENCE : une sorte de retour aux sources ;

-    parce que, chaque fois que l’on fait appel à Lui, on transporte des montagnes        avec ENTHOUSIASME…

-    parce qu’Il est UNIQUE, BON, LUI !

      Il est vrai que beaucoup d’entre nous (chrétiens de tous bords)  brandissons souvent (trop ?) la carotte (tu seras exaucé dans tout SI tu crois) ou le bâton (tu brûleras en enfer SI tu ne crois pas) dans notre démarche pour transmettre cette merveilleuse VERITE.

Et si on ne parlait QUE de cet « autre chose » ? DIEU / AMOUR INCONDITIONNEL / VIE / TRANSPORTS DE JOIE / ESPOIR / VICTOIRE

 

Et pour nous, quelles sont nos motivations PREMIERES dans cet amour ?

Qu’y a-t-il dans nos prières ?

De quoi sont-elles faites pour l’essentiel ?

Quelle est la part de chaque « catégorie » ?

Combien de demande, de requêtes de toutes sortes ?

Combien de demande de pardon pour des fautes que nous commettons encore et encore ?

Combien de louanges, de joie, de merci, de bonheur d’être juste son enfant, d’être juste avec lui, sans RIEN demander en retour parce que l’on n’a besoin de rien d’autre que Sa seule présence ?

Posons-nous HONNËTEMENT la question !

Je sais que pour moi, ce n’est pas toujours cet « autre chose » qui est sur le devant de ma scène avec Lui, même si l’expérience que je vis chaque jour me démontre que je m’égare et que j’ai tort ! J’ai encore bien du chemin à parcourir pour ne plus JAMAIS laisser des contingences matérielles (soucis, maladie, souffrances, peur…) prendre le dessus.

Mais lorsque je regarde en arrière, mon cœur éclate littéralement d’espoir : que de chemin parcouru! que de souffrances et de galères disparues !!!!!! ET VOUS?

 ______________________________________

un petit mot "pratique", une mise au point

Juste un petit mot, pour dire à ceux qui pourraient regretter de ne plus voir mes « lectures de la bible » sur le blog ;

Certaines réactions me font penser que mes écrits peuvent être mal interprétés : je ne suis en aucun cas une enseignante de quoi que ce soit : j’apprends !

 Mon  objectif n’est pas de m’enorgueillir de quelque connaissance que ce soit mais juste de DONNER ENVIE à ceux qui me lisent de LIRE AUSSI LEUR BIBLE, de leur transmettre mon enthousiasme et la joie profonde que je retire à lire et à trouver des réponses à plein de questions. 

Je pense donc, que quelque part, j’ai dû perdre mon objectif premier et que s’il y a  même une seule réaction de « rappel à l’ordre »  il y a de fortes chances pour que plusieurs personnes pensent la même chose. Ce n’est ABSOLUEMENT pas mon objectif !

Je remercie d’ailleurs « ces réactions » qui m’ont permis de faire une autocritique très poussée, et j’ai pris la décision de ne plus mettre sur le blog le résultat de mes lectures.

 Toutefois, les personnes qui sont intéressées n’ont qu’à me faire savoir et je leur enverrai les résultats de mes avancements dans la lecture de la Parole de Dieu.

Je mettrai juste un petit mot pour faire savoir qu’un chapitre est fini. (en ce moment, je travaille sur le chapitre6 de la genèse).  Cela permettra une meilleure discussion et un meilleur avancement pour chacun.

Merci pour votre compréhension.